06/05/2018

Nouveau dérapage du maire de Nîmes

Mise à mort

 

En mai 2018, le maire de Nîmes a invité 400 écoliers, du CP au CM2, à l' exposition « Tauromachies universelles » qui montre, entre autres, ce genre de photographies. Point d'orgue des journées gratuites de « découverte  de la culture taurine » : une corrida avec mise à mort de veaux de un à deux ans !

Les enfants devaient visionner un film qui comporte des scènes de violence rare : un torero et un taureau ensanglanté bardé de banderilles, une mise à mort en gros plan, un homme qui se fait soulever par un taureau la corne dans la bouche, un picador qui fouille la plaie, etc.

Pendant trois semaines l'Alliance Anticorrida a réalisé toutes les démarches possibles en direction du directeur des Services académiques du Gard, du ministre de l'Éducation nationale, des directeurs et directrices des 83 écoles nîmoises. Quant aux représentant(e)s des syndicats ils ont gardé un silence complice...

Nous avons finalement été entendus au matin du 6 mai, jour de l'inauguration de la manifestation !

Il n'y a finalement pas eu d'écoliers à l'exposition sanglante, aucun chef d'établissement public n'ayant répondu favorablement à l'invitation du maire, eu égard au contenu choquant de cette manifestation !